SUR LA TRACE DES PATERNOSTRE
(d'après " Les Paternostre,étude historique, de la Normandie féodale aux Pays-Bas autrichiens ")*

- Abbaye de Lessay, à l'est du Cotentin, à hauteur de Carentan, fondée en 1056 par Eudes Bertram dit " Al Chapel ", seigneur de La Haye du Puits. La tête en pierre du gisant, couronnée d'un " chapel " de roses (premier témoignage matériel du symbole des roses), y est conservée, martelée à la Révolution.
- Château de Tancarville, dominant la Seine, entre Rouen et la mer.
- Abbaye de Boscherville, près de Rouen, fondée en 1050 par Raoul de Tancarville, et rebâtie en pierre en 1114. Un gisant représentant les fondateurs fut détruit en 1792.
- Site cadastré de l'ancien château sur motte de Beauchamp ou Beaucamp, commune de Saint-Aubin-Routot, seigneurie tenue par alliance des Tancarville, entre Tancarville et Honfleur. Une stèle de pierre érigée sur place en 1853 par Marie de Montmorency, descendante des Tancarville (x Edmond de La Chastre) se trouve actuellement près de l'église de Saint Aubin-Routot.
- Château d'Arques, près de Dieppe, dont Robert de Beauchamp, (fils de Hugues Ier, compagnon à Hastings de Guillaume le Conquérant) fut vicomte, en 1108, après Guillaume Ier de Tancarville ; et dont s'empara le roi Etienne.
- Moustier de la " Sainte Paste nostre ", cité par le continuateur de la Chronique de Guillaume de Tyr, après 1187 ; monastère carmélite de l'Eléona, au sommet du mont des Oliviers, à Jérusalem.
- Les Cornes de Hattin, lieu de la bataille de Tibériade, à la suite de laquelle Saladin s'empara de Jérusalem et de la vraie Croix, et où périt Hugues II de Beauchamp, dit Agernouns, chevalier, grand-père de Roger de Beauchamp dit Paternostre, en 1187.
- Paris, sous le Louvre : bases importantes de la forteresse médiévale ; le chapel doré, orné de fleurs de lys et d'autres symboles, le casque de parade de Charles VI y ont été trouvés dans le puits du donjon de Philippe-Auguste comblé en 1528.
- Pont-Saint-Esprit. (Le pont a été construit par les frères prêtres, de 1265 à 1309.) Guillaume et Pierre Paternostre y vécurent jusqu'en 1420, année de la conquête de la ville par les troupes du dauphin, futur Charles VII, avant de partir l'un pour Dijon, l'autre pour la Bretagne.
- Seigneurie de La Vallée, paroisse de Saint-Quay, en Bretagne. Y vécurent les Paternostre de La Vallée. Fiefs de Prépériou, (paroisse d'Etables) ; et de Prémarlo, (paroisse de Plouha).
- Tunis, Palerme, Naples ; château fortifié de Monteleone, au sud de Naples, près de Vibo Valentia, où s'illustra, en 1535, Pierre Paternostre dit de La Camera.
- Dijon, Lille, Bruges, Malines…
- Biévène en Hainaut (à la mort en 1424 de Jacques d'Harcourt, 3ème comte de Tancarville par sa femme, c'est son frère Christophe d'Harcourt […], seigneur de Biévène et châtelain de Mons en Hainaut, qui reçut du Roi de France Charles VII la garde noble du cté de Tancarville et des 2 enfants mineurs du défunt " ; - puis tenue des d'Orléans-Tancarville jusqu'en 1518), Malines, Mons, Enghien, Silly, Bassilly, Herchies.
- Ferme du château, fermes Blanche, de la Rembecq, de l'Agasse, du Maret ; Potale.
- Abbaye du Val des Ecoliers, où fut moine dom Gaspard-Joseph Paternostre, fils de Jean-François-Joseph. Deux de ses frères furent également religieux à l'époque révolutionnaire.
- Mons. Hôtels Paternostre de la rue de la Halle, de la rue Bertaimont, de la rue de Messines ; hôtel de Ville où se trouve une vaste peinture de Louis Paternostre.
- Emplacement de l'hôtel de Nicolas-Joseph Paternostre de La Mairieu (1693-1732), à la rue de la Porte du Parc. Cette demeure fut bombardée en 1940.
- Montlion ; François-Joseph II (1724-1798) donna ce nom à une seigneurie qu'il tenait à Isières, en souvenir de l'illustration de son arrière-arrière-grand-oncle Pierre Paternostre, à Monteleone.
- Au cimetière de Mons, tombes Paternostre-Cattier, d'Astier-Paternostre de Montlion , Paternostre-Guillochin de Fontaine.
- A Mons, plaque commémorative de l'inauguration par Léon Paternostre, de La Machine à eau. Timbre Paternostre-Guillochin de Fontaine. Plaque commémorative d'une crèche Boulengé de La Hainière, à la rue des Tuileries.
- Croix de François de Ladeuze.
- Parc de l'ancien château de Fontaine incendié lors de la Grande guerre, à Léon Paternostre. Parc cédé à la commune de Jemappes.
- Chapelle de Bruno-Philibert (1759-1803) à Montignies-lez-Lens.
- Chapelle de Sylvie, à Lens, sa tombe.
- Château de Lens, hérité de Sylvie Lebrun, petite-fille de Bruno-Philibert, où vécurent René, Marie-Antoinette, leur fille Gabrielle et leurs sept fils.
- Bruxelles. Rue du Tabellion, rue de Livourne. Cimetière d'Ixelles : tombes de René Paternostre, de Marie-Antoinette née Coupez, et de leur fille Gabrielle.
- Château de Grandmetz, Hainaut. Sépulture Errembault de Dudzeele et d'Orroir et Paternostre de La Mairieu, où furent inhumés Guillaume Errembault et Marie-Antoinette née Paternostre, puis Marcel, Eliane, Claude-René et Germaine.
- Au cimetière de Manage, sépulture de Thierry Paternostre et d'Elisabeth de Ville de Goyet.
- Château de Miremont à Feluy, Hainaut, où sont les archives et de nombreux tableaux de famille des collections de Grandmetz..
- Château d'Esnes, Walincourt-Selvigny, près de Cambrai, chez Baudouin Paternostre de La Mairieu et Marie-Germaine Vallet de Villeneuve, hérité des d'Estutt d'Assay : dans la famille depuis le Moyen Age.


* Ouvrage disponible chez Bruno Paternostre :
Chaussée de Bruxelles 79, B 1490 Court-Saint-Etienne.
Tél. +32 (0) 10 61 65 05. - Courriel : bpacourt@skynet.be

Retour à l'accueil